Plan cul sur parking à Sprimont

On a du mal à en croire ses yeux et pourtant au téléphone la femme annonce clairement la couleur. Elle dit en substance ceci :  » Salut c’est Caroline, j’ai 40 ans et je suis libertine, mon mari veut me voir me faire baiser par des vicieux alors si vous êtes un gros vicelard bien cochon et qui savez vous servir de vos doigts et de votre langue, on peut se voir sur le parking à Sprimont. »

LIBERTINE A SPRIMONT


Après avoir raccroché je me suis tâté pour savoir si j’y allais ou si je n’osais pas franchir le cap. J’ai pris une douche, je me suis un peu habillé, belle chemise blanche et pantalon noir, chaussures cirées et j’y suis allé. Arrivé sur place il y avait déjà quelques mecs (pas très beaux) dans leur voiture. Certains avaient la fenêtre ouverte et fumaient une clope. Le parking était sinon quand à lui désert. Au bout d’un moment une voiture assez luxueuse est arrivée. Un vieux la conduisait plutôt chic et une femme pas mal du tout en est sortie. Là j’ai halluciné ! Elle avait un long manteau qui lui tombait presque au cheville, mais on distinguait des talons aiguilles qui lui mettait en valeur ses fines chevilles, c’était du meilleur effet. personne ne parlait on était je pense tous assez intimidés car au fond de nous même on ne pensait pas que ce serait une belle femme qui serait au rendez-vous. Lorsqu’elle a ouvert son manteau on a pu voir qu’elle n’était qu’en tenue sexy dessous, je vous passe les détails mais c’était soutient gorge rouge, culotte rouge et noir, bas couture et porte jarretelle, bref la totale. Pas un mec, mais pas un seul n’a osé l’aborder. Il a fallut que ce soit elle (assez amusée) qui ait prit l’initiative d’ouvrir une porte d’une voiture, s’est agenouillée et s’est mise à sucer le mec ! Son mari n’était pas très loin et filmait la scène. Ensuite tout s’est très vite enchaîné avec un naturel déconcertant d’ailleurs. Elle s’est mise sur le capot de la voiture de son mari et on l’a baisée à tour de rôle tandis que d’autres se branlaient et jouissaient sur ses seins. Le tout n’a duré je pense que quelques minutes (en tous les cas moins de 30 minutes ca c’est sur), elle est remonté dans la voiture en nous disant au revoir, son mari a démarré et on ne les a jamais revu. On est tous resté un instant ce sur lieu qui est devenu pendant un court moment le parking libertin de Belgique à nos yeux.

D'autres annonces de salopes à ne pas louper :